La grande aventure du journal Tintin 1946 - 1988
Accueil de BD Tek Rechercher Votre compte

Album : Agadamgorodok


 
 
 
Agadamgorodok

Titre de la série

   * Agadamgorodok


Titre de l'album

   *

Auteurs

   * Dessin :
   * Scénario :

Informations

   * Editeur :
   * Collection : Aire libre
   * Genre : Roman Graphique
   * Couverture : Cartonnée
   * Format : 230 x 300 mm
   * Nb pages : 64
   * Couleur / N&B : Couleur
   * Date : 6 août 2003
   * ISBN / EAN13 : 2800133732 / 9782800133737
   * Prix de vente : 15.50 €

Description

Frères ennemis

C'est l'histoire de deux frères qu'apparemment tout oppose. Jules et Spéracédès. Ils ne savent pas qu'ils sont frères. Ils ignorent qu'ils ont, qu'ils ont eu, le même père. Jules est un rêveur, un naïf qui vit d'expédients. Spéracédès, un criminel, le chef de la maffia locale. Un jour, pourtant, un événement les rapproche et leur fait découvrir la vérité ; la vérité sur leur passé et sur eux-mêmes. Agadamgorodok est leur histoire. Mais c'est aussi le nom d'une ville obscure de Sibérie construite dans l'euphorie socialiste des années cinquante, aujourd'hui abandonnée à sa triste déchéance. Le climat y est rude. Rude y est la vie. Régulièrement, des gens disparaissent et l'on ne retrouve jamais leurs corps. L'oeuvre de Spéracédès, évidemment... Un récit tragique et flamboyant.

Frères de création

Ensemble, ils ont réalisé, dans des registres différents, La Saison des anguilles et "Ludo" (cette dernière série en collaboration avec Vincent Mathy). C'est dire si ces deux-là, Denis Lapière et Pierre Bailly, se connaissent, s'apprécient et même, disons-le, sont comme des frères de création. Avec Agadamgorodok, le premier poursuit, avec un talent qui s'affirme d'oeuvre en oeuvre, son exploration des âmes perdues dans un monde en rupture, que seul l'amour (ou la poésie, c'est la même chose) peut sauver de l'ennui et de la déchéance. Relisez Le Bar du vieux Français et Un peu de fumée bleue... Avec Agadamgorodok, le second, par son trait, ses couleurs et sa narration graphique d'une grande justesse, transfigure lieux et personnages dans l'évidence d'une belle et généreuse humanité. Il y a du Cosey et du Stassen dans ce Bailly-là.


Liens

Dupuis : Agadamgorodok

 
Votez pour cet album

Soyez le premier à évaluer cet album
Pour évaluer cet album, vous devez créer un compte ou vous identifier