La grande aventure du journal Tintin 1946 - 1988
Accueil de BD Tek Rechercher Votre compte

Album : Les sœurs Zabîme


 
 
 
Les sœurs Zabîme

Titre de la série

   * Les sœurs Zabîme


Titre de l'album

   *

Auteurs

   * Auteur :

Informations

   * Editeur :
   * Genre : Chronique
   * Couverture : Brochée
   * Format : 190 x 265 mm
   * Nb pages : 88
   * Couleur / N&B : Noir & Blanc
   * Date : 4 janvier 2011
   * ISBN / EAN13 : 2910946711 / 9782910946715
   * Prix de vente : 16.00 €

Description

Réédition tant attendue du dernier chef-d'œuvre de l'artiste disparu Aristophane (Faune, Conte Démoniaque), Les sœurs Zabîme était initialement paru en 1996.

« Première journée de vacances pour Célina, Ella et Ma Rose. Sous le soleil matinal de la Guadeloupe, les gamines, « sœurs chamaille » d'à peine plus de 10 ans, s'en vont attraper des crabes à la rivière, chaparder des mangues juteuses, taquiner leurs copains rencontrés en cours de route…
Les scènes et le dialogues traduisent avec justesse ce monde de l'enfance pas toujours tendre. Aristophane joue avec talent du mouvement, de la profondeur, des angles et de l'espace. Un pinceau, de l'encre noire, trait épais ou acéré : ses cases sont des images de cinéma. »

Télérama, 1997

« Derrière la vibration de son dessin, Aristophane s'appuyait sur des compositions magnifiques. Une harmonie particulière qui conférait à ses histoires une poésie rare en bande dessinée. Le Cheval sans tête, ego comme x… : c'est dans l'une de ces revues rapportées du festival d'Angoulême au milieu des années 90 que j'ai découvert ses premières histoires, Les Sœurs Zabîme, Le Vieux Samson… Au-delà de la simplicité lumineuse du récit lui-même, un autre charme est à l'œuvre. La vision à la fois complexe et précise qu'il portait sur le monde extérieur et qu'il arrivait à transmettre est de celle qui reste longtemps après que le livre soit refermé. »

Jean-Claude Denis, président du 40e FIBD d'Angoulême.

« Le travail d'Aristophane n'était guère influencé par la bande dessinée
et ses ancêtres parfois encombrants. Son dessin solidement « classique » et profondément libre l'autorisait à une grande indépendance vis-à-vis des contraintes de réalisation ; rien pour lui n'était insurmontable, comme il l'a bientôt montré dans Conte démoniaque (L'Association 1995), 300 pages étourdissantes en direct des enfers. Dans « Faune » ou l'histoire d'un immoral, paru chez Amok la même année, empreint aussi de mythologie, il explore les confins de la morale et s'interroge s'il faut accepter Dieu ou non.
Il dessine ensuite Les Sœurs Zabîme (paru une première fois en 1996) où il décrit, lui enfant des îles, les pérégrinations de ces
petites filles le temps d'une journée ordinaire, certes, mais riche en
événements mémorables, une évocation d'un paradis perdu, avec un souci aigu de rendre les ambiances et les comportements avec la plus grande justesse ; une façon de décrire la vie, tout simplement, une invitation au bonheur. Un pur chef-d'œuvre. »

Dominique Hérody

« L'évocation du premier jour de vacances de trois jeunes sœurs vivant à la Guadeloupe fonctionne sur le mode d'une chronique quotidienne résolument antispectaculaire et pourtant captivante. Les subtiles mouvements d'humeur et de pensée de tous les personnages sont rendus avec une sensibilité qui renvoie le lecteur à ses propres expériences de l'ennui, dans lesquelles se cachent parfois de véritables épiphanies intimes. Le trait de pinceau d'Aristophane, puissant et virtuose, est pour beaucoup dans le charme que dégage cette histoire intemporelle. »

Cultures France


Autres éditions

  
Les sœurs Zabîme :
Titre : Les sœurs Zabîme
Couverture : Brochée
Format : 190 x 265 mm
Nb pages : 88
Couleur / N&B : Noir & Blanc
Editeur :
ISBN / EAN13 : 2910946037 / 9782910946036
Sortie en : octobre 1996
 
Votez pour cet album

Soyez le premier à évaluer cet album
Pour évaluer cet album, vous devez créer un compte ou vous identifier