La grande aventure du journal Tintin 1946 - 1988
Accueil de BD Tek Rechercher Votre compte

Album : Ascension (Séraphine)


 
 
 
Ascension (Séraphine)

Titre de la série

   * Ascension (Séraphine)


Titre de l'album

   *

Auteurs

   * Auteur :

Informations

   * Editeur :
   * Collection : Long courrier
   * Couverture : Cartonnée
   * Format : 240 x 322 mm
   * Nb pages : 99
   * Couleur / N&B : Couleur
   * Date : mars 1999
   * ISBN / EAN13 : 2205044486 / 9782205044485
   * Prix de vente : 13.95 €

Description

De la maison à la route, un chemin serpente dans les collines. C'est par là que le père d'Ascension est parti, on ne sait pas où. De toute façon, la mère dit que la route ne va nulle part.

Ascension a pour ami un cochon. Et elle espère qu'un jour, son cochon arrivera à s'envoler - le jour de ses seize ans, ça serait bien, il l'emmènerait avec lui. Dans ce but, elle collectionne les plumes pour lui fabriquer des ailes. Parce que "faire voler un cochon, c'est une sacrée raison de vivre".

Là-dessus passe Victorien, un prince (charmant) qui joue de la trompette. Bien sûr, Ascension aime Victorien, mais sa mère crie : "Une fille qui rêve est une fille perdue." Elle a d'excellentes raisons de croire ça. Car, dans ce paysage bucolique et fleuri, il y a aussi la boue et l'orage, et Hector le taxidermiste, chasseur et violeur, qui tue tout ce qu'il touche. Et puis il y a "le saisi" (l'idiot), mais lui, il est définitivement ailleurs.

Evidemment, tout ce qui relevait du rêve se brisera. Mais ça fera comme un grand appel d'air. Et Ascension, après avoir libéré les oiseaux empaillés, prendra la route du bout du chemin, celle qui ne va nulle part.

"L'enfance n'est supportable qu'une fois", dit Ascension. (Une bien belle phrase, à mettre en exergue de toutes nos cogitations sur le sujet.) Et l'enfance est finie. "Le coeur d'Ascension, c'est ce fil fragile qui nous relie à ces lointaines années", écrit Schuiten dans sa préface. Et sous la plume de Séraphine, si sensible aux secrets des enfants et à leurs exigences, le monde adulte s'écroule - tant pis pour lui, il sentait la mort - devant une jeune fille qui veut "être heureuse tous les jours" et s'en va.


 
Votez pour cet album

Soyez le premier à évaluer cet album
Pour évaluer cet album, vous devez créer un compte ou vous identifier
Réseaux sociaux